SI TU VEUX DES CHEVEUX DE DÉESSE, SUIS MES CONSEILS

PRETTY WOMAN

SI TU VEUX DES CHEVEUX DE DÉESSE, SUIS MES CONSEILS

MES ASTUCES POUR UNE CHEVELURE DE RÊVE

Brosse-toi les cheveux tous les soirs

Oui, comme ta mamie faisait !
Déjà, parce que tes cheveux en ont besoin pour être débarrassés des restes de produit coiffant, des poussières et des saletés accumulées pendant la journée.

Ensuite, parce que le brossage va permettre au sébum du cuir chevelu de venir nourrir les longueurs et les pointes. Les pointes sont donc moins sèches.
Par la même occasion, le sébum s’accumule moins au niveau des racines et on parvient ainsi à espacer les shampoings. Exit donc le fameux phénomène « racines grasses, pointes sèches » évoqué dans les pubs pour shampoing.

Enfin, parce que le brossage du cuir chevelu agit comme un massage en activant la micro-circulation ce qui, sur le long terme, renforce la chevelure et permet même une meilleure pousse.

Je me brosse les cheveux tous les soirs avant le coucher, au moment du démaquillage et en faisant des sections dans ma crinière parce que j’en ai une sacrée masse.
Mais je n’utilise pas n’importe quelle brosse. Oublie les picots, j’utilise personnellement une brosse en poils de sangliers parce c’est bien plus doux pour le cuir chevelu et qu’en plus, ça rend le cheveu brillant.

brosse poils sanglier

La Tangle Teezer est aussi bien agréable à utiliser parce qu’elle démêle parfaitement les cheveux, sans les casser.


Brosses que l’on lave régulièrement puisque c’est là que vont se déposer les cheveux mais aussi les poussières, les impuretés, les peaux mortes et autres réjouissances.

Ne te lave pas les cheveux trop souvent

Non, le cercle vicieux dont on t’a parlé « plus tu les laves, plus ils regraissent vite » ce n’est pas du bullshit, c’est bien vrai. En fait, le lavage constitue une sorte d’agression pour le cuir chevelu parce qu’on le débarrasse de son « huile naturelle » qu’est le sébum et dont il a besoin (comme le reste de notre peau d’ailleurs). Puisque cette protection naturelle est fragilisée, les glandes sébacées du cuir chevelu vont produire encore plus de sébum pour se protéger davantage contre l’agression du shampoing, même si celui-ci est censé être « doux ».

Alors, tu me diras « mais c’est quoi pas trop souvent ? ». Tout dépend du rythme auquel tu laves actuellement tes cheveux. Si c’est tous les jours ou 1 jour sur 2, il va falloir essayer d’espacer les shampoings si tu ne veux pas devenir esclave de ta chevelure. Quand je pense à la corvée que cela représente pour moi, je ne m’imagine pas une seconde devoir me laver les cheveux tous les jours…

L’astuce c’est bien évidemment d’y aller pro-gre-ssi-vement. Tu les laves 1 jour sur 2, puis 1 jour sur 3, etc. Le top du top étant de faire 1 à 2 shampoings max. par semaine. Si tu veux en savoir plus sur la façon dont espacer les shampoings, c’est par ici.

La chaleur est ton ennemie

L’idéal, on le sait toutes, c’est de minimiser les sources de chaleur sur nos cheveux. On y va donc mollo sur le sèche-cheveux, sur le lisseur et sur le fer à boucler dans la mesure où la chaleur a tendance à agresser le cheveu et à abîmer les écailles de celui-ci. Seulement voilà, on est toutes pareilles à vouloir lutter contre la nature : les filles aux cheveux bouclés ou frisés les veulent lisses et inversement. Sauf que cela donne au final des cheveux abîmés et reconnais que ce n’est pas ce qu’il y a de plus joli une chevelure en mauvaise santé !

On veille donc à ne pas utiliser ces appareils au quotidien, si on le fait, d’utiliser un produit thermo-protecteur et on essaie de laisser sécher ses cheveux à l’air libre au moins une fois dans la semaine. Pour ma part, j’ai horreur de sortir la tête mouillée donc je fais en sorte de ne pas me laver les cheveux le matin juste avant de quitter mon appartement.

Pour un séchage optimal, j’ai dit adieu à mes serviettes éponge et utilise une matière microfibre. Il existe des serviettes ou des turbans dédiés, mais moi je t’avoue que je fais simple en utilisant la serviette Décathlon qu’on a toutes dans nos placards.

serviette microfibre cheveux

J’ai découvert qu’il existe une serviette turban Décathlon, encore mieux !

serviette microfibre cheveux

J’y vais délicatement, je ne frotte pas mes cheveux dans ma serviette, je les essore d’abord fermement entre mes mains puis je les enroule dans la serviette microfibre. Si j’ai le temps, je laisse la serviette en place pendant 30 minutes puis je les laisse sécher à l’air libre. Une fois quasiment secs, je sors mon séchoir pour mettre en place les mèches qui encadrent mon visage.

Tu n’y touches pas tant qu’ils sont mouillés

Si on veut appliquer un soin, on ne frotte pas le produit sur les cheveux. Non madame, on masse. On fait pénétrer. Fais l’amour à tes cheveux bon sang !

Les cheveux sont encore plus fragiles lorsqu’ils sont humides, donc on oublie ce réflexe de se démêler les cheveux juste après le shampoing, sous peine de les casser. Ou alors, on commence avec les doigts puis on dégaine son peigne à larges dents. Et pour éviter la casse du cheveu, on commence par les pointes pour remonter doucement vers les racines.

Le brossage est par contre très utile avant le shampoing puisqu’il permet de démêler les cheveux, de les débarrasser des résidus de produits coiffants, de redistribuer le sébum et, en prime, d’éliminer une bonne partie des cheveux sur le point de tomber (mon Papa m’a traumatisée sur l’interdiction formelle de laisser passer des cheveux dans la tuyauterie de la baignoire !)

Dernière précision : ne jamais ô grand jamais utiliser de fer à lisser ou à boucler sur cheveux mouillés, sous peine de les cramer. Tout simplement.

Tu aimes tes cheveux, tu en prends soin

On les soigne en privilégiant des produits peu agressifs et si possible, naturels. Clique ici si tu veux découvrir mes conseils de routine cheveux naturelle.

Et souviens-toi, fais l’amour à tes cheveux. Masse, pénètre. Mais interdit de frotter ! Laisser poser, ça n’a hélas pas beaucoup d’intérêt.

Tu capitules et tu cèdes à la mode des élastiques cordons de téléphone

Tu trouves peut-être ça vilain mais n’empêche que ces fameux élastiques sont plus respectueux du cheveu que les élastiques classiques.
On évite donc ceux qui contiennent une partie métallique dans lesquels nos cheveux vont bien souvent se coincer (tu finis jamais avec une mèche de cheveux dans la main quand tu l’enlèves ton élastique toi ?).

elastique spirale doux pour cheveux

On évite soigneusement de les attacher en les tirant en arrière à la sortie du shampoing puisqu’ils sont plus fragiles lorsqu’ils sont humides.
Globalement, on prend soin de ne pas trop tirer sur nos cheveux, de ne pas les enfermer dans des élastiques serrés à mort et on pense plutôt petites barrettes, headbands, foulards.

Tu coupes (mais tout en gardant la longueur, on sait)

Tu peux dépenser l’intégralité de ton livret A dans des produits qui affirment réparer tes pointes fourchues, ce ne sera jamais le cas. Une fourche, ça ne se répare pas. Je répète : une fourche, ça ne se répare pas.

Mais qu’est-ce qu’elle en sait elle d’abord ?! Moi j’utilise le truc x de chez y et je vois une nette différence !
Bah oui bah non.
La brèche a juste été colmatée. En gros, les fibres du cheveu recollées entre elles à grand renfort de silicones. Mais ce n’est pas une vraie réparation. Tout simplement parce qu’il est impossible de réparer un cheveu fourchu. Ces produits miracles empirent en réalité le phénomène puisqu’avec le temps, la fourche va remonter le long du cheveu.

La seule vraie solution : couper les fourches. Et tu auras compris que plus tu le fais tôt, moins tu perds de la longueur.

 

Alors, prête à essayer quelques petites choses dans tout ça ?

 

 

9 comments

  1. Coucou Nadia,
    Article ultra complet, j’adore !
    J’aime beaucoup utiliser la serviette turban de la marque les Tendances d’Emma, elle est bien évidemment plus onéreuse que celle de Décath mais elle est efficace ! Tu pourras la trouver chez Lulu Butine à Annecy (si tu ne le savais pas déjà ).
    Autrement j’utilise la brosse Tek qui a des picots en bois et elle est top. J’ai testé celle en poils de sanglier mais mes cheveux fins ne l’ont pas apprécié, elle faisait de l’électricité statique, je me retrouvais avec des antennes sur la tête .
    Et pour terminer mon roman, je dirais que j’ai du mal à me passer de mon sèche cheveux…mes cheveux ne sont tellement pas disciplinés sans !

    1. Merci Anaïs pour toutes ces infos utiles !
      C’est en effet le prix qui me refroidit pour la serviette turban les tendances d’Emma… peut-être une bonne idée cadeau de Noël ? A bon entendeur…
      J’ai entendu beaucoup de bien de la brosse à picots Tek en effet, tu confirmes alors ?
      Le sèche-cheveux… oui, difficile d’apprendre à s’en passer… Est-ce que tu mets une huile ou qch sur tes cheveux avant de dégainer ton séchoir ?

      1. Mon acolyte Marine a les cheveux très épais, contrairement à moi et on en est très contentes, l’une comme l’autre 😉
        Les picots en bois sont assez « épais », ça permet de « masser » le cuir chevelu c’est agréable.
        Autrement j’ai fait des bains d’huile, au début de ma transition vers le naturel, mais au bout d’un moment mes cheveux ont saturé…je n’arrivais plus à les nettoyer correctement.
        Et si je mets de l’huile après les avoir lavés, je suis bonne à recommencer le lavage 🙁

        1. Oui, en effet, il ne faut pas faire de bains d’huile trop souvent, cela ne les aide pas davantage ! Est-ce que tu as réessayé de temps en temps, de manière très espacée ?
          L’huile après shampoing, moi je me contente d’en mettre sur les pointes avant d’utiliser mon sèche-cheveux, les fois où je dégaine le séchoir.

  2. j’utilise la serviette turban de DECATHLON et je l’adore. Je laisse un peu poser pour absorber un maximum d’humidité. Elle est TOP !

  3. Coucou Nadia,
    En parlant de couper, est ce que tu connais un bon coiffeur à Annecy ?
    Merci 😉

    1. Coucou Wafaa !
      Alors, Le Discret pour un moment hors du temps. La déco du salon est magnifique et on ne prend qu’une seule cliente à la fois. On te chouchoute, on ne te presse pas, on ne t’incite pas à acheter des produits. Et le coup de ciseau de Marie et d’Alicia est top ! Le seul bémol : puisqu’elles ne prennent qu’une seule cliente à la fois, les délais de rdv sont en général d’un mois.
      Si tu es pressée, je te conseille le Salon Aiguille avec Sébastien (c’est le patron). Là, ça carbure davantage mais Sébastien prend tout de même son temps, papote et te fait une super coupe (Môssieur coiffe sur les défilés) !

  4. Merci Nadia ! Belle journée 🙂

Laisser un commentaire