COMMENT FAIRE POUR SE LAVER LES CHEVEUX MOINS SOUVENT ?

PRETTY WOMAN

COMMENT FAIRE POUR SE LAVER LES CHEVEUX MOINS SOUVENT ?

COMMENT RÉUSSIR À ESPACER LES SHAMPOINGS SANS AVOIR L’AIR D’AVOIR PLONGÉ LA TÊTE DANS UN BAIN D’HUILE ?

Comme je le précisais dans mon article ‘Si tu veux des cheveux de déesse, suis mes conseils’, le cercle infernal du « plus tu laves tes cheveux, plus ils regraissent vite » n’est pas un mythe mais bien une réalité.

Pourquoi ? Parce que le lavage constitue une sorte d’agression pour le cuir chevelu dans la mesure où on le débarrasse de son « huile naturelle » qu’est le sébum et dont il a besoin, au même titre que le reste de notre peau.

Puisque cette protection naturelle est fragilisée, les glandes sébacées du cuir chevelu vont produire encore plus de sébum pour se protéger davantage contre l’agression du shampoing, même si celui-ci est censé être « doux ».

Ça veut dire quoi « espacer les shampoings » ? Et bien tout dépend du rythme auquel tu laves actuellement tes cheveux. Si c’est tous les jours ou 1 jour sur 2, il va falloir essayer de distancer les shampoings si tu ne veux pas devenir esclave de ta chevelure.

L’astuce c’est bien évidemment d’y aller pro-gre-ssi-vement. Tu les laves 1 jour sur 2, puis 1 jour sur 3, etc. Le top du top étant de faire 1 à 2 shampoings max. par semaine.

Dans la pratique, comment on fait ?

Premier avertissement : cela ne va pas être facile, surtout si tu as la phobie du cheveu gras et plat.

Mais il va falloir prendre sur toi, le temps que ton cuir chevelu prenne le pli. Changer une habitude est toujours difficile et quand ça concerne quelque chose d’aussi visible que les cheveux, c’est d’autant plus dur. Mais néanmoins faisable ! Si si, je t’assure !

1. Choisis le bon shampoing

La base de la base, c’est de choisir un shampoing sans silicones. Et sans sulfates, c’est encore mieux. En effet, les silicones ont tendance à étouffer le cheveu en formant une sorte de gaine artificielle autour du cheveu et les sulfates, à assécher voire décaper le cuir chevelu. Sur le long terme, cela agresse donc nos crinières qui réagissent de la façon suivante : en sécrétant encore plus de sébum.

Comment repérer ces substances agressives sur les emballages ?
Les silicones finissent souvent en -icone, -iconol, -siloxane (comme le diméthicone, phenyl trimethicone, cyclomethicone, dimethiconol, cyclotertrasiloxane, etc).

Les sulfates les plus courants sont le Lauryl Sulfate de Sodium (SDS) et le Laureth Sulfate de Sodium (SLS).  Si tu repères les termes « sodium » et « sulfate » associés, bingo, tu en tiens un !
Exception du Sodium Coco Sulfate, tensio-actif dérivé de l’huile de coco, qui est l’alternative naturelle par excellence aux sulfates chimiques.

Second avertissement : quand tu vas commencer à utiliser un shampoing sans silicones et sans sulfates, tu vas voir tes cheveux changer.

Euh, comment te dire… ton cheveu va devoir faire la transition et il risque de te sembler bizarre, rebelle voire terne. Mais promis, ce n’est que passager. Il faudra juste t’armer de patience pour ensuite découvrir ta vraie nature de cheveux, celle qui étouffait sous tous ces produits. Tu verras qu’au final, ta chevelure ne s’en portera que mieux. Elle sera en meilleure santé, brillante et pas raplapla, sans aucun produit chimique pour l’y aider !

Je vais être honnête, je n’arrive pas encore à passer aux alternatives 100% naturelles telles que le rhassoul, la poudre de shikakai ou au shampoing solide mais en tout cas, je privilégie les shampoings doux, sans silicones, sans sulfates chimiques et sans parabènes.

Mon chouchou, c’est le shampoing de la marque allemande Lavera, Eclat & Souplesse que j’achète à la Biocoop de mon quartier :

comment espacer shampoing lavera

2. Le jour du shampoing, ne mets rien sur tes cheveux

Pas de produit coiffant.

Cela ferait bondir tout bon coiffeur qui en général explique qu’il n’y a pas de mystère, si l’on veut avoir l’air coiffée, il faut utiliser du produit. Point.

Sauf que je constate que, ben forcément, mes cheveux ont tendance à regraisser plus vite si l’on m’a appliqué de la cire ou de la laque…

Si c’est trop dur pour toi de faire sans, évite simplement de mettre du produit trop près des racines. Juste sur les longueurs.

espacer shampoing

 

3. Dis bonjour à ton nouveau meilleur ami, le shampoing sec

Quand le cheveu commence à graisser, plutôt que de filer sous la douche, essaie le shampoing sec.

Il va absorber le sébum au niveau des racines et redonner en prime du volume à ta chevelure.

Moi, je suis plutôt du style fainéante donc j’utilise le shampoing sec à l’avoine de la marque Klorane. Cependant, ces produits ont tendance à assécher le cuir chevelu en raison de la présence d’alcool. Je n’ai pas eu encore de soucis suite à l’utilisation de ce produit mais cela n’est pourtant pas rare.

comment espacer shampooing sec klorane

Il existe donc des alternatives naturelles telles que l’argile blanche, l’argile verte, la fécule de maïs, la fécule de riz, le cacao. On crée son mélange en fonction de sa couleur de cheveux et on applique au gros pinceau de maquillage propre, que l’on dédie à cet usage.

Alternative naturelle ou non, le fonctionnement reste le même :

  • On commence par se brosser les cheveux pour bien faire descendre le sébum jusqu’aux pointes.
  • On applique ensuite le produit au niveau des racines, raie par raie (on dégaine son peigne pour une meilleure application).
  • Puis on laisse poser quelques minutes le temps que la poudre absorbe le sébum.
  • Ensuite, on masse du bout des doigts le cuir chevelu et on finit par brosser la chevelure dans tous les sens pour bien répartir le produit et ne pas se retrouver avec des trainées de poudre blanches.

Attention toutefois, naturel ou non, le shampoing sec est à utiliser de manière occasionnelle et ne remplace en aucun cas un vrai shampoing. En utilisation trop fréquente, la poudre pourrait avoir tendance à boucher les pores du cuir chevelu et donc l’irriter.

4. Ruse avec des coiffures adaptées

On a tendance à se laver les cheveux évidemment parce qu’ils deviennent gras mais aussi parce qu’ils ont perdu de leur volume ou parce que les boucles s’affaissent.

Dans tous les cas, plutôt que de recourir au shampoing, attache tes cheveux : en faisant par exemple une tresse sur le côté ou toute autre coiffure avec des tresses ou encore un chignon, un bun et même une simple queue de cheval. Toutes ces coiffures tiennent tellement mieux sur cheveux pas propres !

C’est aussi l’occasion de sortir tes accessoires cheveux bien voyants histoire de détourner l’attention de ton cheveu qui commence à graisser. Un joli foulard coloré, un beau headband, une grosse barrette.

Photos des blogueuses Make my Lemonade, Et pourquoi pas Coline, Daphné Narcy, Hello it’s Valentine

  1. Evidemment, mais tant que j’y suis…

Bien sûr, on lave régulièrement sa brosse et son peigne histoire de ne pas redéposer dans ses cheveux les saletés et impuretés enlevées lors du précédent brossage.

Cela va de soi que l’on protège ses cheveux lors d’une activité salissante : oui, on sort son meilleur foulard si l’on fait des travaux salissants ou poussiéreux… si on fait des travaux quoi, du jardinage, du ménage intensif ou de la friture !

proteger cheveux menage travauxMarion Seclin dans « Je fais le ménage chez moi » / Youtube capture d’écran

2 comments

  1. j’ai un problème avec le shampooing sec…. je l’ai testé une fois, je me suis retrouvée avec des trainées blanches, c’était un carnage et j’ai du me laver les cheveux direct…… depuis je n’ai pas osé re tester !!!!

    1. Je vois trèèès bien le scénario lol ! Et je compatis !
      Tes cheveux sont de quelle couleur ? Parce que typiquement Klorane fait 2 versions : 1 pour cheveux clairs et 1 pour cheveux foncés.
      Ensuite, il faut bien veiller à bien agiter l’aérosol et à pulvériser à distance de ta tête. Et viser les racines. Moi j’agite mon aérosol pendant que je pulvérise (et j’ai l’air très très maline).

Laisser un commentaire